Revenir en haut

États-Unis : un juge fait baillonner un accusé qui parle trop pendant son procès

Lecteur NoKenny
Description : Aux États-Unis dans l’Ohio, lors d'un procès, après lui avoir demandé à plusieurs reprises de se taire, un juge a décidé de faire baillonner un accusé qui parlait trop à son gout. L'accusé, un certain Franklyn Williams a au final été condamné à 24 ans de prison pour enlèvement et vols à main armée.
Kenny - Il y a 2 mois
Partager
4 commentaires
Les commentaires pour cette discussion sont désormais fermés.
Zgeg29
@Bisounours: On n'en ferait pas un fromage, on dirait probablement "Putain de white trash, il l'a bien cherché". En tout cas, très certainement qu'une association de babos (blancs pour l'occasion) "droits de l'hommiste" ne viendrait pas chouiner pour encore et toujours se donner bonne conscience.
Tout comme ton potentiel "blanc", ce "noir" a bien mérité son bâillon. Tout comme sa peine.
Ça me fait penser au bonnet d'âne que l'on mettait autrefois sur la tête des cancres à l'école...on devrait les rabaisser constamment ces imbéciles qui se croient au-dessus de tout.on est trop gentils avec eux.
Hastein
@Bisounours: ou tu veux en venir ? parce qu'un blanc qui se fait tuer par des racailles c'est silence radio en revanche un noir qui subit quoi que ce soit par un blanc ca tourne en boucle dans nos medias.
GHB
Next step: lâché de prisonnier en forêt à la nuit tombée.
PS1:Nokenny est devenu un site 50% cul ?
PS2: <Xbox
PS3: surcotée
Slipnear
Enlèvement et volS car oui, c'est un récidiviste mais bon, la prison, c'est pas "fair" pour lui ...
Bisounours
Imaginez un seul instant que ce soit un juge noir qui ait fait ça à un blanc.
A voir

J'accepteEn poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts. En savoir plus